Matholmen — un festival de food trucks

Depuis quelques années, les food trucks sont devenus chose commune dans le paysage urbain de la capitale scandinave. Au point que la ville de Stockholm a dû se mettre au goût du jour pour faire face au nombre croissant des demandes d’autorisation de nouvelles exploitations. Ces nouveaux petits restaurants sur roues se posent un peu partout dans la rue au gré de leurs envies et sont rapidement assaillis à l’heure du déjeuner. Ils proposent des cuisines très variées du monde entier, ce qui permet de changer un peu des fast-foods habituels et des kiosques à saucisses traditionnels suédois.

Matholmen

Tous les week-ends de cet été, plusieurs food trucks se sont installés de 11h à 17h sur le parking derrière le Moderna Museet, sur Skeppsholmen, avec vue sur l’eau. Une sorte de festival de food trucks en quelque sorte, baptisé Matholmen (de mat = nourriture, holmen = l’îlot). Ce festival s’achevait ce week-end, avec le soleil.

Je pense que la composition de la caravane de food trucks changeait un peu d’un week-end à l’autre. Ce week-end, on pouvait y trouver une bonne dizaine de camions servant des hamburgers de pulled porc, des crêpes, du café fait maison, des salades bio, des dumplings, des plast indiens, grecs, des toasts suédois aux chanterelles, des mac’n’cheese, des burgers au tempeh, etc…

Je n’ai pas pu résister, il a fallu que je teste ce burger au tempeh. C’est ce qui me semblait le plus exotique et tant qu’à tester quelque chose de nouveau, autant oser. Le tempeh est un produit alimentaire d’origine indonésienne à base de graines de soja jaune fermenté (plus d’info ici), mais de ce cas précis, ce sont des pois jaunes (très fréquent en Suède) qui ont été utilisés. Le tempeh était servi entre deux tranches de pain de seigle au levain, et accompagné de yaourt aux noisettes et noix de cajou, et de kimchi de betterave rouge et des pousses de soja. Le tout accompagné d’une boisson au gingembre.

Tempehburger
Tempehburger

Le tempeh est le résultat de la fermentation de pois jaune, de vinaigre et du champignon Rhizopus Oligosporus. Le kimchi est fait de betteraves rouges, de carottes, de chou blanc, de gingembre, de sel non iodé et de bactéries lactiques. Le yaourt est fait de noix de cajou, de noisettes, d’eau, de sel et culture de yaourt végétalien. Tous ses ingrédients fermentés donnaient un petit goût acidulé au burger que j’ai bien aimé. Cela change de la sensation de gras que l’on a souvent lorsqu’on mange un hamburger “normal”. Ces burgers sont fait par Mögel.  C’est un nom osé puisque cela veut dire “moisi”, mais que cela ne vous effraie ni ne vous rebute : le processus de fermentation est tout à fait naturel et n’est pas nocif pour votre santé.

Crêperie

Si vous voulez trouver rapidement des food trucks dans votre entourage, à Stockholm, Göteborg ou Malmö, je vous recommande l’application Streetkäk  qui vous indique l’emplacement des food trucks ainsi que leurs horaires.

 

Version suédoise ici

Cheesecake salé au västerbotten et coulis aux baies boréales

Le Västerbotten est un de mes fromages suédois préférés. Son goût prononcé se marie parfaitement à la douceur acidulée des baies boréales (ou plaquebières). Pour cette recette, je vous conseille de faire simple : procurez vous du Västerbotten déjà râpé et des baies congelées. Si vous avez le temps, préparez le cheesecake quelques jours à l’avance et réservez au réfrigérateur, il n’en sera que meilleur.

La recette est prévue pour un moule à charnière et bord amovible de 24 cm de large.
Ingrédients :
Fond de tarte :

  • 200 gr de ”kavring” (pain noir de Scanie, ou autre pain noir de seigle)
  • 40 g de beurre fondu

Préparation au fromage :

  • 4 dl de crème fraîche (34 %)
  • 400 g de fromage frais
  • 150 g de västerbotten râpé
  • 4 feuilles de gélatine

Coulis aux baies boréales :

  • 2 c. à s. de sucre
  • 2 dl d’eau ou 1 dl d’eau et 1 dl de liqueur aux baies boréales
  • 2 c. à c. de jus de citron
  • 4 feuilles de gélatine
  • 200 g de baies boréales

 

Fond de tarte :

1. Tranchez le pain et réduisez-le en miettes à l’aide d’un mixer, mélangez-y le beurre fondu et assaisonnez de sel et de poivre.
2. Versez les miettes de pain dans le moule et aplatissez-les de manière à recouvrir uniformément le fond. Réservez au frais pendant que vous préparez le reste.

Préparation au fromage :

3. Faites tremper 4 feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide pendant 10 minutes.
4. Fouettez la crème fraîche et le fromage frais. Ajoutez le fromage râpé et assaisonnez de sel et de poivre.
5. Pressez les feuilles de gélatine pour en extraire un maximum d’eau, faites fondre doucement dans une petite casserole d’eau, versez dans la crème au fromage et mélangez bien.
6. Versez ce mélange uniformément dans le moule. Réservez au frais jusqu’à ce que ça se fige.

Coulis aux baies boréales :

7. Faites tremper 4 feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide pendant 10 minutes.
8. Faites bouillir les baies, l’eau, le jus de citron et le sucre dans une petite casserole.
9. Pressez les feuilles de gélatine pour en extraire un maximum d’eau, faites-les fondre dans la casserole avec les baies et mélangez bien.
10. Filtrez les pépins des baies, ajoutez la liqueur aux baies boréales, laissez refroidir puis versez le coulis sur le cheesecake quand il commence à se figer. Laissez reposer au frais quelques heures de plus au froid pour ça prenne bien.
11. Retirez doucement le bord du moule. Pour obtenir une belle tranche, découpez le cheesecake en carrés ou en losanges à l’aide d’un couteau aiguisé que vous rincerez à l’eau chaude entre chaque coupe.
Chessecake au västerbotten et coulis aux baies boréales

Version suédoise ici

#tryswedish à Soissons

La communauté des blogueurs culinaires

Dans ma valise : un tapis de pâtisserie en silicone, un rouleau en marbre, mon moulin à épices, des sachets de safran, de la levure de boulanger, de la pâte d’amande … mais pas de cartes de visite portant le nom et le lien de mon blog (sans m’étendre, je ne recommande pas UPS …) Métro jusqu’à la gare centrale de Stockholm. Stockholm Central—Arlanda en bus. Arlanda—Charles de Gaulle en avion. Charles de Gaulle—Gare du Nord en RER. Gare du Nord—Soissons en TER. À Soissons, une navette gratuite jusqu’à l’abbaye Saint Léger, et j’étais sur place à l’heure pour l’inauguration de la 7ème édition du Salon du blog culinaire.
Salon du Blog Culinaire #7 Abbaye Saint-Léger
Ma complice de cuisine, j’ai nommé Del de Del’s cooking twist, y était aussi et une fois passés les discours officiels, nous avons commencé à faire connaissance avec des blogueuses — et quelques blogueurs —, tout en mangeant un petit toast par ci, un petit gobelet de soupe par là, un morceau de fromage, un carré de tarte tatin etc… Quel plaisir d’enfin pouvoir mettre des prénoms et des visages sur les blogs que nous suivons ! Et que c’était simple de rentrer en contact avec les gens partageant la même passion que nous ! J’ai trouvé vraiment très sympa de voir cette communauté virtuelle des blogueurs culinaires se concrétiser par ces rencontres. Ce que j’ai le plus apprécié, c’est qu’il n’y avait pas de compétition. Nous aimons tous cuisiner, nous sommes plus ou moins débutants dans la blogosphère, nous rencontrons les mêmes problèmes (plateforme de blog gratuite ou propre domaine ? lumière artificielle ou naturelle pour les photos ? etc.)
Canapé fourme d'ambert/jambon sec Soupe au potiron

Démonstrations culinaires

Outre les rencontres, il y eu de beaux moments d’échanges et d’inspiration par l’intermédiaire des démonstrations culinaires. Le programme était conséquent : 87 démos, il fallait faire un choix, et j’y suis allé au feeling. Céline de Nidocooking et Soraya de Gâteaux en Espagne fut le premier duo que j’ai suivi. Elles nous ont proposé des croquettes aux épinards et amandes et tempura de légumes sauce aïoli. Délicieux !
Croquettes aux épinards et amandes et tempura de légumes sauce aïoli
Puis le sucré, chez Hugues de Light to me et Nelly de Un Lyon dans la cuisine qui nous ont concocté un mont-blanc épatant de légèreté !
Marrons nous au mont-blanc Marrons-nous au mont-blanc
Angie de La Gourmandise selon Angie et Lyne de Épices et moi, nous ont introduit au vegan avec des boulettes végétales aux champignons et à la raw food avec des tartelettes crues à la butternut époustouflantes !
Boulettes végétales aux champignons Tartelettes crues à la butternut
Ce week-end-là fut orgiaque, c’est le moins qu’on puisse dire… Outre les dégustations lors des démos, il y avait les repas. Le déjeuner du samedi était un pique-nique gargantuesque auquel chaque blogueur (nous étions quand même 350…) avait participé avec un plat ou un dessert, et la soirée de gala proposait un buffet organisé par les chefs et les élèves du lycée hôtelier Le Corbusier.
Table des desserts du pique-nique des blogueurs Desserts du déjeuner de samedi Dessert du dîner de samedi
Ces repas furent l’occasion d’autres rencontres : entre autres Gordana de Recettes à Gogo et sa fille, qui nous ont gentiment conduit à un supermarché pour que nous puissions nous fournir en farine, sucre, beurre etc. en vue de notre démo du dimanche, Maeva de Cook a life, Apolina de Bombay-Bruxelles, Yasmina de Unelyaasdebonneschoses et j’en oublie …

Démos de dimanche

Ambassadrices de la culture du ”fika”

À l’heure prévue, nos deux assistants, Camille (élève au lycée hôtelier Le Corbusier) et Cédric (élève au lycée Gérard de Nerval), nous rejoignaient sur notre pôle de démonstration. On ne pouvait rêver plus beau cadre que celui de l’abbaye Saint Léger avec ces hauts vitraux !

Démo #tryswedish
© Sylvain Bertrand

Équipées d’un micro et surmontées d’un miroir incliné suspendu au plafond qui reflétait chacun de nos gestes pour le public, il n’y avait plus qu’à se lancer ! Del et moi avons commencé par les brioches à la cannelle, puis celles à la cardamome, pour achever avec celles au safran.
© Sylvain Bertrand
© Sylvain Bertrand

Je croyais que j’allais avoir le trac, mais en fait, je me suis rapidement prise au jeu, en me concentrant sur les gestes et les explications. Le public était au rendez-vous et il y eut un bel échange, l’ambiance était décontractée et bon enfant, je me sentais dans mon élément : faire de la pâtisserie, partager ma passion, en parler, faire goûter, diffuser un peu de culture suédoise en France. Nos brioches sont parties comme des petits pains et je suis sûre que tous sont repartis avec le mot ”fika” sur les lèvres. 😉 L’expérience est à refaire !
© Sylvain Bertrand
© Sylvain Bertrand

Remerciements

Pour finir, je voudrais remercier les organisateurs, 750 grammes et les partenaires sans lesquels ce Salon ne pourrait pas avoir lieu : MoulinexBRITA,  la Fourme d’AmbertLidlHuiles d’Olives et Olive de nos Terroirs, les Champagnes de Vignerons, le volailler St Sever, les fruits et légumes Interfel, les fours Falcon et Artgato. Merci à notre sponsor particulier, Visit Sweden qui a accepté de nous financer. Enfin et surtout, chapeau bas à Anne-Charlotte, Vincent, leur équipe et les élèves des lycées, qui ont fait des pieds et des mains pendant tout le week-end pour que tout se déroule à merveille ! Et puis merci à Sylvain Bertrand pour ces photos magnifiques ! L’album complet de la démo est ici. Profitez-en pour aimer la page Facebook de mon blog ! 😉

Brioche à la cannelle
© Sylvain Bertrand

© Sylvain Bertrand
© Sylvain Bertrand

Brioches safran/pâte d'amande
Version suédoise ici

Brioches à la cardamome

© Sylvian Bertrand
© Sylvian Bertrand

Avant de m’installer en Suède, mon épice préférée était la cannelle. Je me croyais donc au paradis en arrivant ici, ce pays où les “kanelbullar” sont l’équivalents des croissants en France : le matin, en allant prendre le bus ou le métro, dès qu’on passe devant un supermarché, une boulangerie-pâtisserie ou un Pressbyrån, c’est l’odeur de la cannelle qui vient vous chatouiller les narines.
Et puis, j’ai découvert les “kardemummabullar” … Ce sont le même genre de brioches que celles à la cannelle, mais avec de la cardamome. Et là, ce fut le coup de foudre dès la première bouchée. Depuis, il est très rare que j’achète ou que je fasse des “kanelbullar”.
Il y a un an, j’ai eu l’occasion de tester une recette de base de brioches suédoises (dont je parle ici) qui se caractérise par l’utilisation de lait froid et de beurre en pommade : on évite ainsi de “tuer” la levure avec un liquide trop chaud. La pâte met un peu plus de temps à lever, mais d’un autre côté, elle lève vraiment bien et le résultat n’en est que mieux !
Quelques mots sur la cardamome avant de passer à la recette : je n’utilise presque jamais la cardamome moulue que l’on trouve dans le commerce. Je préfère moudre moi-même les graines de cardamome, car cela donne plus d’arôme à la pâte. Si vous voulez mettre la barre encore plus haut, vous pouvez aussi vous procurer de la cardamome entière : il faut donc d’abord la décortiquer, puis la moudre, avant de l’incorporez à la pâte. Ça prend un petit plus de temps mais ça sent encore meilleur dans la cuisine ! Au niveau gustatif, je crois que le match entre la cardamome entière ou cardamome en graine est presque nul.
Cardamome entière
 

Brioches à la cardamome

Ingrédients pour environ 32 brioches :
Pâte — étape 1 :

  • 50 g de levure de boulanger
  • 500 g de lait froid
  • 700 g de farine blanche
  • 25 g de sucre

1. Dissolvez la levure avec le lait dans le bol d’un robot ménager.
2. Ajoutez la farine et le sucre et mélangez de sorte à obtenir une pâte homogène.
3. Couvrez d’un linge propre et laissez reposer 30 min ou jusqu’à ce que la pâte ait presque doublé de volume.
 
 
Pâte — étape 2 :

  • pâte de l’étape 1
  • 500 g de farine
  • 200 g de beurre pommade
  • 175 g de sucre
  • 1 œuf
  • 20 g de graines de cardamome moulues
  • 10 g de sel

4. Mélangez la pâte de la première étape aux ingrédients de l’étape 2.
5. Travaillez la pâte jusqu’à ce qu’elle soit souple et élastique, environ 12–15 min avec le robot (ou 15–20 min à la main).
6. Laissez lever sous un linge pendant au moins 30 min.
Pâte à la cardamome
Farce :

  • 150 g de beurre pommade
  • 1 dl de sucre roux
  • 20 g de graines de cardamome moulues

7. Mélangez le beurre pommade, le sucre et la cardamome en une pâte homogène.
8. Renversez la pâte sur le plan de travail préalablement enfariné et pétrissez-là un petit peu. Divisez-la en deux boules égales.
9. Étalez une des boules de pâte au rouleau en un rectangle d’environ 1 cm d’épaisseur.
Pâte à brioche à la cardamome ... avec le beurre à la cardamome
10. Étalez la moitié du beurre à la cardamome uniformément sur le rectangle de pâte.

© Sylvian Bertrand
© Sylvian Bertrand

11. Rabattez la partie supérieure de la pâte et découpez 16 bandes de pâte. Tordez-les et formez-en délicatement des nœuds que vous déposez ensuite dans des petits moules en papier, sur un plaque allant au four.
© Sylvian Bertrand
© Sylvian Bertrand

12. Répétez la même opération avec le reste de pâte.
© Sylvian Bertrand
© Sylvian Bertrand

13. Couvrez d’un linge et laissez lever 40 min. Pendant ce temps, faites préchauffer le four à 225°C.
Glacer les brioches au sirop
© Sylvian Bertrand

14. Enfournez chaque plaque 10—12 min. Badigeonnez d’eau sucrée (60 g de sucre pour ½ dl d’eau) dès la sortie du four et laissez refroidir un peu avant de déguster.
© Sylvian Bertrand
© Sylvian Bertrand

 

Version suédoise ici

La photo du mois : Une entrée

Le thème du mois de juillet  a été choisi par Galinette :  Une entrée

”Mais je précise, une entrée/porte de maison, d’un parc, d’une courée, … pas l’entrée/le plat!”

 

Merci de la précision Galinette, ça vous évitera une enième recette sur ce blog ! 😉

 

Pour ce thème, j’ai choisi l’entrée du Musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg que j’ai eu la chance de visiter début juin. Un vieux rêve devenu réalité !

Musée de l'Ermitage

 

Bienvenue à Nanouk qui fait son entrée 😉 dans la Photo du mois ! Et voici les autres participants :

A chaque jour sa photo, A’icha, Agnès, Akaieric, Alban, Alexinparis, Alice Wonderland, Ann, Anne, Annick, Arwen, Aude, Ava, Bestofava, BiGBuGS, Blogoth67, Blue Edel, Calamonique, Cara, Cécile – Une quadra, Cécile Atch’oum, Céline in Paris, Champagne, Chat bleu, Chloé, Christophe, Claire’s Blog, Crearine, Cricriyom from Paris, Cynthia, Dame Skarlette, DelphineF, Dr. CaSo, El Padawan, Elsa, eSlovénie, Eurydice, Fanfan Raccoon, Filamots, François le Niçois, Frédéric, Galinette, Gilsoub, Giselle 43, Gizeh, Guillaume, hibiscus, Homeos-tasie, Isa de fromSide2Side, Isa ToutSimplement, Isaquarel, Josiane, Julia, Kantu, KK-huète En Bretannie, Krn, La Berlinoise, La Dum, La Fille de l’Air, La Nantaise à Paris, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Laurie, Lavandine, Lavandine83, Les bonheurs d’Anne & Alex, Les Filles du Web, Louisianne, Lucile et Rod, Lyonelk, magda627, Mahlyn, Mamysoren, Maria Graphia, Marie, Marmotte, MauriceMonAmour, Memories from anywhere, Mimireliton, MissCarole, Morgane Byloos Photography, Nanouk, Nicky, Nie, Oscara, Philae, Pilisi, Pixeline, princesse Emalia, Renepaulhenry, Rythme Indigo, Sandrine, Sephiraph, Sylvie, Tataflo, Testinaute, Thalie, The Parisienne, The Singapore Miminews, Tuxana, Un jour, une vie, Woocares, Xoliv’

Thèmes précédents :

2011
#1 Juin : Clé | #2 Juillet : Fenêtre | #3 Août: Soleil | #4 Septembre : Promenons-nous dans les bois | #5 Octobre : Surnaturel | #6 Novembre : Au bout bout du monde | #7 Décembre : Bancs publics

2012
#8 Janvier : Bulles | #9 Février : Mon rêve … | #10 Mars : Glace | #11 Avril : En travaux | #12 Mai : L’escalier | #13 Juin : Transparence | #14 Juillet : La vie en vert | #15 Août : Oh, my god! | #16 Septembre : Jeux de mains | #17 Octobre : Bienvenue chez moi ! | #18 Novembre : Mon blog en une photo | #19 Décembre : Détail

2013
#20 Janvier : Degré | #21 Février : Bleu | #22 Mars : Savoir | #23 Avril : Noir et blanc | #24 Mai : L’eau | #25 Juin : Le feu | #26 Juillet : Au ras du sol | #27 Août : Un objet | #28 Septembre : Mon lieu de vacances de l’été 2013 | #29 Octobre : Victoire | #30 Novembre : Ensemble | #31 Décembre : Bonheur

2014
#32 Janvier : Un | #33 Février : Le froid ou le chaud | #34 Mars : Ma madeleine de Proust | #35 Avril : Mon expression favorite en photo | #36 Mai : Les couleurs de mon drapeau | #37 Juin : Une certaine idée du design

Mes photos du mois sur Pinterest

La photo du mois : Une certaine idée du design

Le thème de la photo du mois de juin a été choisi par Sephiraph:

”Qu’il soit moderne, ancien, kitsch, industriel, plat, épuré, le design influence la mode, la construction, l’ameublement, la conception des objets qui nous entourent. Et fatalement, on aime ou on n’aime pas, on va s’attacher à l’un ou l’autre style qui sera plus ou moins en accord avec notre personne.Et si ce mois-ci vous appliquiez à votre photo le design qui vous correspond le plus ? Que les fanas du kitsch nous abreuvent de photos hyper colorées, que les accros à l’épure s’essayent au highkey ou au minimalisme … Exprimez votre design favori par une photo !”

La Suède a une place privilégiée dans le monde du design. On ne présente plus IKEA dont les meubles sont dessinés par nombre de designers suédois. ou Bruno Mathsson ou Josef Frank pour la décor intérieure, Filippa K och Gudrun Sjöden pour la mode par exemple.

Je choisis de vous présenter ce mois-ci une artiste née en 1968, Anna Atterling, qui, en trouant de fines plaques d’argent obtient des objets, des bijoux pour la plupart, tout à fait exquis. C’est une travail de précision et de longue haleine. Voici une couronne, In My Rose Garden, datant de 2010, qui fait penser aux couronnes de mariées suédoises. Selon une tradition du Moyen-Âge, les futures mariées peuvent emprunter à l’église une couronne que l’on place sur le voile.

J’aime beaucoup cette couronne ajourée : si légère, si élégante, si fragile !

Couronne In My Rose Garden, Anna Atterling

Elle est faite de petits bols d’argent de 3 mm d’épaisseur que l’artiste a ciselé au marteau des deux côtés de façon à obtenir des petites bosses qu’elle a ensuite limée pour ajourer le métal. Enfin, elle a blanchi le métal. Cette couronne n’a jamais servi, c’est une pièce de musée, appartenant aujourd’hui au Nationalmuseum de Stockholm, mais que vous pouvez aller admirer à l’Institut Suédois, rue Payenne à Paris, jusqu’au 13 juillet, dans le cadre de l’exposition Slow Art. L’entrée est gratuite et l’exposition présente d’autres objets qui ont tous la particularité d’avoir été créés au cours d’un processus long et méticuleux.

Souhaitons la bienvenue aux nouvelles venues : Blue Edel et Sandrine ! Et allons faire le tour des photos design de ce mois-ci : A’icha, Agathe, Agnès, Akaieric, Alban, Alexinparis, Alice Wonderland, Angélique, Ann, Anne, Annick, Arwen, Aude, AurélieM, Ava, Bestofava, BiGBuGS, Blogoth67, Blue Edel, Calamonique, Cécile – Une quadra, Cécile Atch’oum, Céline in Paris, CetO, Champagne, Chat bleu, Chloé, Christophe, Claire’s Blog, Crearine, Cricriyom from Paris, Cynthia, Dame Skarlette, DelphineF, Dr. CaSo, El Padawan, Elsa, eSlovénie, Eurydice, Fanfan Raccoon, Filamots, François le Niçois, Frédéric, Galinette, Geneviève T., Gilsoub, Giselle 43, Gizeh, Guillaume, hibiscus, Homeos-tasie, Isa ToutSimplement, Isaquarel, Joane, Josiane, Julia, Kantu, KK-huète En Bretannie, Krn, La Dum, La Fille de l’Air, La Nantaise à Paris, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Laurie, Lavandine, Lavandine83, Les bonheurs d’Anne & Alex, Les Filles du Web, Louisianne, Lucile et Rod, Lyonelk, magda627, Mahlyn, Mamysoren, Maria Graphia, Marie, MauriceMonAmour, Memories from anywhere, Mimireliton, MissCarole, Morgane Byloos Photography, Nicky, Nie, Oscara, Philae, Pilisi, Pixeline, princesse Emalia, Proserpinne, Renepaulhenry, Rythme Indigo, Sandrine, Sephiraph, Sylvie, Testinaute, Thalie, The Parisienne, The Singapore Miminews, Trousse cadette, Tuxana, Vanilla, Woocares, Xoliv’

 

Thèmes précédents :

2011
#1 Juin : Clé | #2 Juillet : Fenêtre | #3 Août: Soleil | #4 Septembre : Promenons-nous dans les bois | #5 Octobre : Surnaturel | #6 Novembre : Au bout bout du monde | #7 Décembre : Bancs publics

2012
#8 Janvier : Bulles | #9 Février : Mon rêve … | #10 Mars : Glace | #11 Avril : En travaux | #12 Mai : L’escalier | #13 Juin : Transparence | #14 Juillet : La vie en vert | #15 Août : Oh, my god! | #16 Septembre : Jeux de mains | #17 Octobre : Bienvenue chez moi ! | #18 Novembre : Mon blog en une photo | #19 Décembre : Détail

2013
#20 Janvier : Degré | #21 Février : Bleu | #22 Mars : Savoir | #23 Avril : Noir et blanc | #24 Mai : L’eau | #25 Juin : Le feu | #26 Juillet : Au ras du sol | #27 Août : Un objet | #28 Septembre : Mon lieu de vacances de l’été 2013 | #29 Octobre : Victoire | #30 Novembre : Ensemble | #31 Décembre : Bonheur

2014
#32 Janvier : Un | #33 Février : Le froid ou le chaud | #34 Mars : Ma madeleine de Proust | #35 Avril : Mon expression favorite en photo | #36 Mai : Les couleurs de mon drapeau

Mes photos du mois sur Pinterest

La photo du mois : Mon expression favorite en photo

[quote]En ce mois d’avril, c’est Champagne qui a choisi le thème : Une de vos expressions favorites en photo.[/quote]

 

J’ai choisi l’expression « Y’a pas le feu au lac » et je l’illustre par cette vue sur la mer Baltique depuis l’embarcadère de Slussen à Stockholm. Vous allez me dire que la mer, ce n’est pas un lac, mais le fait est qu’en suédois la mer Baltique s’appelle « Östersjön » (= la mer de l’Est) et que « sjö » veut dire « mer » et « lac ». 😉 Pour comprendre mon choix, il faut lire le petit texte sous la photo.

Y'a pas le feu au lac

Je viens de manquer le bateau pour Skeppsholmen — le prochain est dans 20 min, mais je ne suis pas pressée et le soleil brille déjà haut dans le ciel. Je m’accoude à la barrière et contemple un moment les tourbillons des eaux du lac Mälaren qui se déversent dans la mer Baltique. Je suis du regard une vague, les scintillements de lumière m’aveuglent et je ferme les yeux …

La lumière douce du soleil teinte mes paupières en orange et les rayons réchauffent délicatement mon visage. Mes écouteurs laissent passer le bruit de l’eau ; au loin, je perçois les bruits de la ville : la circulation intense d’un matin de semaine, une trompette et un accordéon croient donner de la joie aux passants se rendant à leur travail. Debout dans la lumière douce du soleil, je m’accorde une pause méditative …

Une fois sur le bateau, je me poste à l’avant pour mieux profiter de la vue, du soleil, de la brise, du calme. Le trajet en bateau ne dure qu’une dizaines de minutes, et j’ai l’impression, non pas de flotter, mais de voler au ras de l’eau, comme un cygne qui prend son envol. Le bateau suit un moment la trace scintillante du soleil qui se couche sur l’eau comme un tapis argenté, puis il bifurque sur la gauche entre les îles de Kastellholmen et Djurgården et accoste Skeppsholmen — ma chère île !

 

N’hésitez pas à aller voir comment mes co-blogueurs ont illustré leurs expressions favorites. Laurie et Les filles du Web sont les nouvelles venues ce mois-ci, bienvenue à elles :).

 

A chaque jour sa photo, A’icha, Agathe, Agnès, Akaieric, Alban, Alexinparis, Alice Wonderland, Angélique, Anne, Annick, Arwen, Aude, Ava, Bestofava, BiGBuGS, Blogoth67, Calamonique, Cara, Cécile – Une quadra, Cécile Atch’oum, Cekoline, Céline in Paris, CetO, Champagne, Chat bleu, Chloé, Christophe, Claire, Claire’s Blog, Crearine, Cricriyom from Paris, Cynthia, Dame Skarlette, DelphineF, Dr. CaSo, E, El Padawan, Elodie, Elsa, Fanfan Raccoon, Filamots, FloRie, François le Niçois, Frédéric, Galinette, Gilsoub, Giselle 43, Gizeh, Guillaume, hibiscus, Homeos-tasie, Hypeandcie, InGrenoble, Isa de fromSide2Side, Isaquarel, J’adore j’adhère, Joane, Josiane, KK-huète En Bretannie, Krn, La Berlinoise, La Dum, La Fille de l’Air, La Nantaise à Paris, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Laurie, Lavandine, Lavandine83, Les bonheurs d’Anne & Alex, Les Filles du Web, Louisianne, Lucile et Rod, magda627, Mahlyn, Mamysoren, Maria Graphia, Marie, Marmotte, MauriceMonAmour, Mère débordée, Mimireliton, MissCarole, Morgane Byloos Photography, Nana, Nicky, Nie, Oscara, Philae, Pilisi, Pixeline, princesse Emalia, Proserpinne, Renepaulhenry, Rythme Indigo, Sailortoshyo, Sephiraph, Stephane08, Sylvie, Tataflo, Testinaute, Thalie, The Parisienne, The Singapore Miminews, Trousse cadette, Tuxana, Un jour, une vie, Une niçoise, Vanilla, Viviane, Xoliv’

Thèmes précédents :

2011
1. Juin : Clé2. Juillet : Fenêtre3. Août: Soleil4. Septembre : Promenons-nous dans les bois5. Octobre : Surnaturel6. Novembre : Au bout bout du monde7. Décembre : Bancs publics

2012
8. Janvier : Bulles9. Février : Mon rêve …10. Mars : Glace11. Avril : En travaux11. Mai : L’escalier12. Juin : Transparence13. Juillet : La vie en vert14. Août : Oh, my god!15. Septembre : Jeux de mains16. Octobre : Bienvenue chez moi !17. Novembre : Mon blog en une photo18. Décembre : Détail

2013
19. Janvier : Degré20. Février : Bleu21. Mars : Savoir22. Avril : Noir et blanc23. Mai : L’eau24. Juin : Le feu25. Juillet : Au ras du sol26. Août : Un objet27. Septembre : Mon lieu de vacances de l’été 201328. Octobre : Victoire29. Novembre : Ensemble30. Décembre : Bonheur

2014
31. Janvier : Un 32. Février : Le froid ou le chaud 33. Mars : Ma madeleine de Proust

Mes photos du mois sur Pinterest

La photo du mois : Ma madeleine de Proust

[quote]En nous proposant le thème du mois de mars — Quelle est votre madeleine de Proust ? —, J’adore j’adhère s’attend à des surprises, des sourires, des rêves, de la joie, du plaisir.[/quote]

Voici ma photo-plaisir: des madeleines fait maison aromatisées à la fleur d’oranger, accompagnées d’un thé vert à la fleur d’oranger.

Madeleinekakor och te med smak av apelsinblom

La fleur d’oranger est un de mes parfums et arômes préférés, pour une raison que j’ignore. Il est très possible que cela remonte à mon enfance, mais je n’ai pas vécu l’expérience de Proust lorsqu’il déguste sa madeleine et sa tasse de tilleul. Toujours est-il que c’est un parfum que je trouve enivrant et en même temps rassurant ; je ne m’en lasse pas, en cuisine comme en cosmétique !

 

Continuez votre voyage dans les enfances de mes co-photoblogueurs !

Bienvenue en particulier aux personnes qui nous rejoignent ce mois-ci : A chaque jour sa photo, Aude, Kantu, Nana, Philae.

A chaque jour sa photo, A’icha, Agathe, Agnès, Akaieric, Alban, Alexinparis, Alice Wonderland, Angélique, Ann, Anne, Arwen, Aude, AurélieM, Ava, Béa, Bestofava, BiGBuGS, Blogoth67, Calamonique, Cara, Cécile – Une quadra, Cécile Atch’oum, Cekoline, Céline in Paris, CetO, Champagne, Chat bleu, Chloé, Christophe, Claire, Claire’s Blog, Crearine, Cricriyom from Paris, Cynthia, Dame Skarlette, DelphineF, Dr. CaSo, dreamtravelshoot, E, El Padawan, Elodie, Elsa, eSlovénie, Eurydice, Fanfan Raccoon, Filamots, FloRie, François le Niçois, Frédéric, Galinette, Gilsoub, Giselle 43, Gizeh, Guillaume, hibiscus, Homeos-tasie, Hypeandcie, InGrenoble, Isa de fromSide2Side, Isaquarel, J’adore j’adhère, Joane, Josiane, Kantu, KK-huète En Bretannie, Krn, La Berlinoise, La Dum, La Fille de l’Air, La Nantaise à Paris, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Les bonheurs d’Anne & Alex, Lucile et Rod, Lyonelk, magda627, Mahlyn, Mamysoren, Maria Graphia, Marie, Marmotte, MauriceMonAmour, Mère débordée, Mimireliton, MissCarole, Morgane Byloos Photography, Nana, Nicky, Nie, Oscara, Philae, Pica Moye, Pilisi, Pixeline, princesse Emalia, Proserpinne, Renepaulhenry, Rythme Indigo, Sailortoshyo, Sephiraph, Stephane08, Sylvie, Tataflo, Testinaute, Thalie, The Parisienne, The Singapore Miminews, Ti’ Piment, Trousse cadette, Tuxana, Un jour, une vie, Une niçoise, Vanilla, Viviane, Woocares, Xoliv’

Thèmes précédents :

2011
1. Juin : Clé2. Juillet : Fenêtre3. Août: Soleil4. Septembre : Promenons-nous dans les bois5. Octobre : Surnaturel6. Novembre : Au bout bout du monde7. Décembre : Bancs publics

2012
8. Janvier : Bulles9. Février : Mon rêve …10. Mars : Glace11. Avril : En travaux11. Mai : L’escalier12. Juin : Transparence13. Juillet : La vie en vert14. Août : Oh, my god!15. Septembre : Jeux de mains16. Octobre : Bienvenue chez moi !17. Novembre : Mon blog en une photo18. Décembre : Détail

2013
19. Janvier : Degré20. Février : Bleu21. Mars : Savoir22. Avril : Noir et blanc23. Mai : L’eau24. Juin : Le feu25. Juillet : Au ras du sol26. Août : Un objet27. Septembre : Mon lieu de vacances de l’été 201328. Octobre : Victoire29. Novembre : Ensemble30. Décembre : Bonheur

2014
31. Janvier : Un 32. Février : Le froid ou le chaud

La photo du mois : Le froid ou le chaud

[quote]Le thème de la photo du mois de février — le froid ou le chaud — a été choisi par Renepaulhenry : un thème de saison qui tient compte du fait que les internautes photographes se répartissent sur les deux hémisphères et que c’est donc l’hiver pour certains, et l’été pour d’autres.[/quote]

Le froid ou le chaud donc, au choix ; ou pourquoi pas les deux en même temps ?

J’aurai voulu prendre une photo de Stockholm enneigée avec mon bonnet formant une sorte de cadre pour illustrer le contraste froid dehors, mais chaud dedans, mais la météo a décidé de me fausser compagnie. Il n’y a plus de neige à Stockholm et il fait à peine froid… 🙁

Je suis donc allée fouiller dans mes archives photos et j’ai trouvé celle-ci qui, je trouve, garde un peu la même idée. En janvier, nous avons eu quelques problèmes de thermostat au bureau et il faisait vraiment froid, à peine 20 degrés. J’étais obligé de rajouter des épaisseurs sous forme de châles et de mitaines, sur un pull déjà bien épais, pour ne pas rester assise des heures devant mon ordinateur tout transie.

Au chaud dans un bureau froid

Allons voir les participations des internautes photographes, en espérant qu’elles vous feront plus chaud que froid ! 🙂 Et réservons un accueil particulier aux nouvelles venues : ClaireElsaMère débordéeProserpinneSylvie.
A’icha, Agathe, Agnès, Akaieric, Alban, Alexinparis, Alice Wonderland, Angélique, Ann, Anne, AnneLaureT, Annick, Arwen, AurélieM, Ava, Béa, Bestofava, BiGBuGS, Blogoth67, Calamonique, Cara, Cécile – Une quadra, Cécile Atch’oum, Cekoline, Céline in Paris, CetO, Champagne, Chat bleu, Chloé, Christophe, Claire, Claire’s Blog, Crearine, Cricriyom from Paris, Cynthia, Dame Skarlette, DelphineF, Djoul, Dr. CaSo, dreamtravelshoot, E, El Padawan, Elodie, Elsa, eSlovénie, Eurydice, Fanfan Raccoon, Filamots, FloRie, François le Niçois, Frédéric, Galinette, Gilsoub, Giselle 43, Gizeh, Grenobloise, Guillaume, hibiscus, Homeos-tasie, Hypeandcie, Ileana, Isa de fromSide2Side, Isa ToutSimplement, Isaquarel, J’adore j’adhère, Joane, Josiane, KK-huète En Bretannie, Krn, La Dum, La Fille de l’Air, La Messine, La Nantaise à Paris, LaRoux, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Les bonheurs d’Anne & Alex, LisaDeParis, Louisianne, Lucile et Rod, Lyonelk, magda627, Mahlyn, Mamysoren, Maria Graphia, Marie, Marie-Charlotte, Marmotte, MauriceMonAmour, Mère débordée, Mes ptits plats, Mimireliton, MissCarole, Morgane Byloos Photography, Nicky, Nie, Oscara, Pica Moye, Pilisi, Pixeline, princesse Emalia, Proserpinne, Renepaulhenry, Rythme Indigo, Sailortoshyo, scarolles-and-co, SecretAiko, Sephiraph, Stephane08, Sylvie, Tataflo, Testinaute, Thalie, The Parisienne, The Singapore Miminews, Thib, Ti’ Piment, Trousse cadette, Tuxana, Un jour, une vie, Une niçoise, Vanilla, Violette, Viviane, Woocares, Xoliv’, Zaza

Thèmes précédents :

2011
1. Juin : Clé2. Juillet : Fenêtre3. Août: Soleil4. Septembre : Promenons-nous dans les bois5. Octobre : Surnaturel6. Novembre : Au bout bout du monde7. Décembre : Bancs publics

2012
8. Janvier : Bulles9. Février : Mon rêve …10. Mars : Glace11. Avril : En travaux11. Mai : L’escalier12. Juin : Transparence13. Juillet : La vie en vert14. Août : Oh, my god!15. Septembre : Jeux de mains16. Octobre : Bienvenue chez moi !17. Novembre : Mon blog en une photo18. Décembre : Détail

2013
19. Janvier : Degré20. Février : Bleu21. Mars : Savoir22. Avril : Noir et blanc23. Mai : L’eau24. Juin : Le feu25. Juillet : Au ras du sol26. Août : Un objet27. Septembre : Mon lieu de vacances de l’été 201328. Octobre : Victoire29. Novembre : Ensemble30. Décembre : Bonheur

2014
31. Janvier : Un

Hans Gedda au Nationalmuseum

Dans son exposition actuellement en cours, le Nationalmuseum de Stockholm a choisi d’inverser la chronologie. Au lieu d’exposer de l’art ancien et de le commenter avec des œuvres modernes, on montre cette fois-ci de la photographie contemporaine à laquelle se juxtapose des peintures du XVIIème siècle. L’exposition s’intitule Hans Gedda et les maîtres de l’obscurité. Hans Gedda est un photographe suédois né en 1962; les maîtres de l’obscurité sont les caravagesques, des peintres européens qui peignaient dans le style du Caravage.

 

Hans Gedda

Hans Gedda [prononcer ‘hanse yéda] reçut son premier appareil-photo de son père lorsqu’il avait 12 ans. Dès 1957, il gagna un concours photographique avec à la clé un meilleur appareil, avec lequel il prit ses œuvres de jeunesse que l’on voit au début de l’exposition. Il n’a pas suivi de formation photographique à proprement parler, à part le fait de travailler dans la chambre noire du célèbre Atelier Uggla à Stockholm. C’est là que Rolf Winquist lui appris le métier.

 

 

Dans les années 1970, il travailla pour divers magazines et faisait des reportages de mode et de déco, ainsi que de la photo publicitaire. À chacune de ses missions, il en profitait toujours pour prendre des portraits pour lui, bien souvent plus personnels, toujours en noir et blanc, qui n’étaient alors pas publiés, mais qui aujourd’hui caractérisent bien son style. La plupart du temps, il garde le cadre du négatif, car il lui est impensable de recadrer le motif après coup; selon lui, il faut le faire directement dans l’objectif. Il utilise le plus souvent des appareils Hasselblad et il se réclame plus volontiers du format carré.

Au fil des années, il a pris de nombreux portraits de Suédois plus ou moins connus, mais il s’est aussi fait un nom hors les frontières avec les portraits de Andy Warhol, Al Jarreau ou Nelson Mandela. Nelson Mandela avait choisi la Suède comme destination pour son premier voyage officiel à l’étranger après sa libération de prison et c’est dans ce contexte que Hans Gedda a eu l’occasion de faire une série de portrait. La photo désormais devenue icône où le pacifiste ferme le poing sur son front était la dernière de la série, la dernière du film — et celle qui allait conquérir le monde avec une force de frappe inouïe.

À l’occasion des 50 ans du roi Carl XVI Gustav, Hans Gedda fut chargé de prendre une série de portraits officiels. Là aussi, il réussit à négocier une série de portraits plus intimes, qui désormais appartiennent aux collections du Nationalmuseum et font partie de la Galerie nationale de portraits. C’est ainsi que débuta une relation fructueuse entre le photographe et le musée, qui résulta entre autre dans le très beau portrait de Tomas Tranströmer — probablement ma photo préférée de Hans Gedda. Dans une composition rappelant les portraits de la Renaissance, le poète (plus tard prix Nobel de littérature) est assis de profil, la main reposant sur la table; un scarabée symbolise son intérêt pour les insectes. Cette photo respire le calme, la modestie, l’introspection et l’intégrité.

Jusqu’à il y a seulement quelques années, Hans Gedda travaillait en argentique et développait lui-même ses photos dans son studio à Stockholm. Aujourd’hui, il compose aussi des natures mortes, qui bien souvent prennent des allures de portraits. Pour ces natures mortes, il utilise des objets qu’il a collectioné au cours des années et qui lui ont servi d’accessoires dans ses portraits. À partir de ce nouveau style, il a aussi commencé à s’exprimer sous forme de sculpture. Le photographe connu pour une activité plutôt commerciale est en fait un artiste qui ne cesse d’évoluer.

 

[quote]

Les dix commandants de Gedda :

Laisse le modèle être lui-même

Approches-toi

Cadres dans le viseur

Ne surestime pas la technique car elle te fera échouer

Tu n’auras d’autre dieu que toi-même

Fiche-toi de Mammon car elle te rendra conciliant et obséquieux

Reste amateur dans le coeur et professionnel dans la cervelle

Fais confiance à ton intuition

Ne crois pas au soleil

Crois en toi

[/quote]

 

 

Les maîtres de l’obscurité — les caravagesques

Du noir et blanc de Gedda au clair-obscur des caravagesques, il n’y a qu’un pas. Le Caravage (1571-161) était actif entre autre à Rome et développa un réalisme avec de forts contraste entre la lumière et les ombres. De nombreux artistes, les caravagesques, suivirent ses traces, par exemple José de Ribera (italien), Francisco de Zurbarán (espagnol) och Jacob Jordaens (flamand) qui comptent parmi les 24 artistes présents dans la deuxième partie de l’exposition. On peut y voir une trentaine d’huiles sur toile — magnifiquement éclairées par Jan Gouiedo ! — traitant de sujets religieux et profanes. Les motifs religieux n’étaient pas toujours très appréciés dans ce style par les églises qui les avaient commandités et ils finissaient bien souvent dans des collections privées, une des raisons pour lesquelles ils sont maintenant répartis dans des musées partout dans le monde. Les ermites et les saints en souffrance côtoient des diseuses de bonne aventure, des portraits, des vanités et des natures mortes.

Le voile de Véronique par Francisco de Zurbaran

Le seul Georges de La Tour, un autre caravagesque, que le Nationalmuseum possède ne fait malheureusement pas partir de l’exposition puisqu’il était prêté à un musée français, mais à la place vous pourrez le voir à la prochaine exposition du musée, Baroque!, à Kulturhuset, du 5 avril au 19 octobre.

 

L’exposition Hans Gedda et les maîtres de l’obscurité continue jusqu’au 30 mars 2014.

 

Version suédoise ici