Veckans ord: ”canapé”

Den andra möbel som jag monterade var soffan MOHEDA.

 

un/le canapé = en soffa/soffan

canapé en angle = hörnsoffa

canapé convertible = bäddsoffa

Schäslongdelen på soffan MOHEDA

Min soffa är en hörnbäddsoffa. Hörn— för att jag tycker att det är mysigt med att sträcka ut benen på schäslongdelen. Bädd— för att jag vill kunna ta emot långväga gäster.

Soffa MOHEDA utan kuddar Bäddsoffa MOHEDA

Att montera ihop den var inte så lätt, framför allt den delen som enligt anvisningen krävde två personer, men jag klarade av det själv ändå. Nu när den är ihopmonterad är det väldigt enkelt att göra den till en dubbelsäng: det är bara att dra ut den undre delen. Jag har haft tillfället att sova i den när en väninna kom och hälsade på i maj; för att inte väcka henne tidigt på morgnarna då jag gick till jobbet och för att skona henne lite från de ljusa sommarnätterna, lät jag henne sova i mitt sovrum (det är många stora gardinlösa fönster i vardagsrummet medan det finns bara ett litet fönster med gardiner i sovrummet). Och jag tyckte att soffan var väldigt bekväm. Den är således testad och godkänd. 🙂

Hörnbäddsoffa MOHEDA med kuddar

Moheda är en tätort i Alvesta kommun.

 

Fransk version här

Le mot de la semaine : « soffa »

Le mot de la semaine : « soffa »

 

Le deuxième meuble à monter fut le canapé MOHEDA.

 

en soffa [ène sofa] = un canapé

soffan [sofane] = le canapé

soffor [sofore] = des canapés

sofforna [sofor(e)na] = les canapés

Méridienne du canapé  MOHEDA

Le mien est à la fois « hörnsoffa » [‘heurnesoffa] = canapé en angle et « bäddsoffa » [bèdesofa] = canapé convertible, « en hörnbäddsoffa » = un convertible d’angle comme le dit IKEA. L’angle, parce que j’aime le côté cosy avec une méridienne sur laquelle on peut étendre les jambes. Convertible, car je veux pouvoir héberger des invités.

Canapé MOHEDA sans coussins Canapé-lit double MOHEDA

Le monter ne fut pas une mince affaire, d’autant qu’une étape exigeait qu’on soit deux, et que j’étais seule, mais j’y suis arrivée quand même. Une fois monté, il est très facile à convertir en lit deux places en tirant une sorte de tiroir. J’ai eu l’occasion d’y dormir lorsqu’une amie m’a rendu visite en mai ; pour ne pas la réveiller les matins où je partais au travail et pour lui épargner un peu les nuits claires suédoises, je lui ai laissé ma chambre (le nombre de fenêtres sans rideaux dans le salon est considérable alors que dans la chambre, il n’y en a qu’une petite avec des rideaux). Et j’ai trouvé le canapé très confortable. Il est donc testé et approuvé. 🙂

Canapé d'angle convertible MOHEDA avec coussins

Moheda est une agglomération suédoise située dans la commune d’Alvesta, dans le comté de Kronoberg, en Småland.

 

Version suédoise ici

 

Veckans ord : ”lit”

IKEA:s första leverans kom två veckor efter min inflyttning. Under tiden sov jag på en liten bäddsoffa (SOLSTA, från IKEA också), som var ganska bekväm, men sova så lågt mot golvet är ändå inte så kul. Därför behöver jag inte säga att sängen var det första jag monterade ihop, så att jag samma kväll kunde sova i den.

 

un/le lit = en säng (—t uttalas ej)

un lit simple = en enkelsäng

un lit double = en dubbelsäng

Huvugavel BRIMNES

Jag har valt sängstommen BRIMNES, med förvaringslådor under och huvudgaveln med hyllor på sidorna. Mitt sovrum är ganska litet så jag ville utnyttja golvytan maximalt. Men den höga resårbottnen har jag definitivt kommit långt från den låga bäddsoffan … som nu har fått plats i loggian (tillfälligt, för jag är inte säker att jag kommer att behålla den, eftersom jag har andra inredningsplaner till loggian). I lådorna under sängen ryms täcken, säng-, badrums- och kökslinnet.

Säng BRIMNES

Brimnes är ett norskt ortnamn, beläget i Eidfjords kommun, i Hordaland fylke.

(Här finns det mer info om IKEA:s terminologi.)

 

PS: Ett tips: glömt inte att köpa ribbottnar till sängen för de ingår inte i sängstommen. Det misstaget gjorde jag för tio år sedan, men inte en andra gången. 🙂

 

Fransk version här

Le mot de la semaine : « säng »

La première livraison IKEA arriva deux semaines après mon emménagement. En attendant, je dormais sur un petit canapé convertible (SOLSTA, d’IKEA aussi). Il était relativement confortable, mais dormir au ras du sol, ce n’est pas vraiment l’idéal quand même. Je n’ai donc pas besoin de vous dire que le premier meuble que j’ai monté était le lit, pour pouvoir y dormir le soir même.

 

en säng [ène sèngue] = un lit

sängen [sènguène] = le lit

sängar [sènguare] = des lits

sängarna [sènguar(e)na] = les lits

 

en enkelsäng [ène énkèlesèngue] = un lit simple

en dubellsäng [ène dubèlesèngue] = un lit double

 

Tête de lit BRIMNES

J’ai choisi le lit BRIMNES avec les tiroirs de rangement en dessous et la tête de lit avec des étagères de chaque côté. Ma chambre étant plutôt petite, je voulais ainsi maximiser la surface au sol. Avec le sommier, j’ai largement gagné en hauteur par rapport au petit canapé convertible … qui est maintenant relégué dans la loggia (provisoirement, en effet je ne suis pas sûre que je vais le garder car j’ai d’autres projets d’aménagement pour la loggia). Les tiroirs de rangement sont suffisamment grands pour y entreposer les couettes, draps et linge de salle de bain et de cuisine.

Lit BRIMNES

Brimnes (prononcez [brimenèsse]) est un nom de lieu norvégien, dans la commune d’Eidfjord, dans le comté de Hordaland.

(Plus d’info sur la nomenclature d’IKEA ici, en anglais.)

 

PS : Un conseil : n’oubliez pas d’acheter des lattes, car elles ne sont pas comprises dans le cadre-lit. Je n’ai pas refait cette erreur que j’avais fait il y a dix ans. 🙂

 

Version suédoise ici

Veckans ord: ”meubles”

Säga vad man vill om IKEA, men jag tycker att konceptet är genialiskt!

I och med min flytt har jag behövt skaffa en del nya möbler. Jag skapade ett konto på deras hemsida, tittade i lugn och ro på de möbler som intresserade mig och gjorde en lista på dem innan jag gjorde beställningen, några dagar före flytten till den nya lägenhet. Jag beställde även hemleverans, som skulle komma två veckor senare, vilket gav mig tid att att packa upp kartongerna och installera mig med de möblerna jag hade tagit med mig: fyra bokhyllor, en liten bäddsoffa som jag sov på den första tiden, ett arbetsbord som funkade som köksbord, tre stolar och ett litet bord som än idag fungerar som arbetsbord.

Den första stora leverans kom med sängen, en hörnsoffa och ett köksbordet med sex stolar.

20130616-232757.jpg

Ni kan vara säkra på att jag blev lite matt när jag fick syn på alla dessa kartonger, men som tur var var det en del långa helger under majmånaden, så monteringen av möblerna gick bra, till och med riktig bra!

Jag är verkligen imponerad av IKEAs pedagogiska sätt att förklara hur man ska montera ihop möblerna. Det händer då och då att man gör misstag, men man brukar upptäcka det snabbt och man kan alltid backa några steg. Jag är också fascinerad av uppfinningsrikedomen hos designerna som, i möblernas konstruktion, alltid måste tanka att de ska monteras av människor som inte nödvändigtvis är händiga och med så få verktyg som möjligt. Två väninnor hjälpte mig med en del av säng och köksbordet, men resten klarade jag helt själv, jag en lite kvinna på 1,62 och inte särskilt muskulös. Jag skulle vilja påstå att IKEA på sitt sätt bidrar till kvinnans emancipation. 🙂 Egentligen undrar jag om det jobbigaste inte är att slänga alla förpackningar. För det finns en viss tillfredsställelse i att bygga sina egna möbler, men att slänga kartonger, det är verkligen ett slavgöra, inte minst när containern är full (om den inte rent av svämmar över …)

Den andra IKEA-leveransen kom i fredags, med tv:n och tillhörande bänk samt trallar, bord och stolar till balkongen. Jag monterade allting den här helgen och jag är igen nöjd med resultat.

20130616-234619.jpg

Jag är också nöjd med IKEAs kundservice. På telefonen är de alltid trevliga och tillmötesgående. Som när jag behövde beställa hämtning av en sängstomme som jag råkat köpa i två exemplar … Och jag behövde inte kräva återbetalningen utan den gjordes snabbt, minus kostnaden för hämtningen. Eller när jag ville lägga till en stol till den senaste beställningen; dessutom hade jag nåt maxgränsen för krediten som IKEA godkänt mig, men jag kunde på ett enkelt och smidigt sätt betala skillnaden via deras hemsida.

Det är lite komiskt också när de ringer för att komma överens om leveransdagen eftersom det är en automatisk röst som vill att man bekräftar adress och telefonnummer, och fågar om en 12 meter långtradare kan parkera ute på gatan, om det finns en portkod osv… Det känns lite konstigt att prata med en datorstyrd röst som förstår ”ja”, ”nej” och siffror, men det viktigaste är att det funkar. 🙂

un/le meuble = en möbel/ möbeln (ja, det är ett franskt ord 😉 )

Nästkommande veckor kommer jag att skriva om de olika möbler och vad de heter på franska och på ”IKEAnska”. 🙂

Fransk version här

Le mot de la semaine : « möbler »

On dira ce qu’on veut d’IKEA, mais je trouve que c’est quand même un concept génial !

Suite à mon déménagement, j’ai eu besoin de me procurer de nouveaux meubles. J’ai créé un compte sur leur site, où j’ai pu tranquillement choisir mes meubles et en faire une liste avant de faire l’achat définitif, quelques jours avant l’emménagement dans mon nouvel appartement. J’avais aussi commandé la livraison à domicile, deux semaines plus tard, ce qui m’a permis de défaire les cartons en attendant et de m’installer tranquillement avec les meubles qui m’avaient suivi : quatre étagères pour les livres, un petit canapé convertible qui me servit de lit les premiers temps, une table de bureau qui fit office de table de cuisine, trois chaises, et une petite table qui me sert encore aujourd’hui de petit bureau.

La première grosse livraison d’IKEA est arrivée avec un lit, un canapé en angle convertible, une table de cuisine et ses 6 chaises.

20130616-232757.jpg

Je vous assure que je me suis sentie un peu lasse en voyant tous ces cartons, mais le mois de mai comptait heureusement plusieurs longs week-end et le montage des meubles s’est bien passé, très bien passé même !

Ce qui m’épate chez IKEA, c’est la pédagogie avec laquelle ils expliquent le montage des meubles. Il arrive qu’on se trompe de temps en temps, mais on s’en rend compte en général rapidement et on peut toujours revenir en arrière. Je suis aussi fascinée par l’ingéniosité de la construction des meubles : il faut vraiment que les designers aient toujours dans l’idée que les meubles doivent être montés par des gens pas forcément très bricoleurs et avec un minimum d’outils. Deux amies m’ont aidée pour une partie du lit et la table de la cuisine, mais pour le reste, je me suis débrouillée toute seule, moi un petit bout de femme de 1,62 m et pas spécialement musclée. J’aimerais affirmer qu’IKEA participe à sa manière à l’émancipation de la femme. 🙂 Et finalement, je me demande si le plus fatigant n’est pas de jeter tous les cartons d’emballage … Car monter ses propres meubles donne un sentiment de satisfaction énorme, mais jeter les emballages, c’est vraiment une corvée, surtout quand le container pour les cartons est plein, voire même déborde …

La deuxième livraison d’IKEA est arrivée vendredi dernier avec la télé et son meuble, ainsi que des caillebotis, une table et deux chaises pour le balcon. J’ai tout monté ce week-end et je suis, cette fois aussi, satisfaite du résultat.

20130616-234619.jpg

Je suis aussi contente du service client d’IKEA. Au téléphone, ils sont toujours aimables et font toujours leur possible pour résoudre les problèmes. Comme quand j’ai dû commander l’enlèvement d’un sommier que j’avais par inadvertance acheter en double … et je n’ai pas eu à rappeler qu’on me le rembourse, le virement a été fait rapidement, moins le prix de l’enlèvement. Ou quand j’ai voulu rajouter une chaise de balcon à la dernière commande ; en plus, j’avais atteint le maximum de crédit qu’IKEA m’accordait, mais je pouvais sans problème payer la différence en ligne.

Quand ils téléphonent pour convenir du jour de livraison, c’est aussi un peu comique car c’est une voix automatique qui demande confirmation de l’adresse et du numéro de téléphone, si un camion de 12 mètre peut se garer dans la rue, s’il y a un code pour rentrer dans l’immeuble etc… Ça fait un peu bizarre de parler à ordinateur qui comprend les ”oui”, les ”non” et les chiffres, mais le principal est que ça fonctionne. 🙂

en möbel [ène meubél] = un meuble (oui, ça vient du français 😉 )
möbeln [meubélne] = le meuble
möbler [meublère] = des meubles
möblerna [meublèr(e)na] = les meubles

Dans les semaines à venir, nous aborderons les noms des différentes meubles, et par là, je ne veux pas dire seulement les noms qu’IKEA leur donne. 🙂

Version suédoise ici

La rédac’ du mois : La couleur rouge

La plume d'hibiscus

Le 15 de chaque mois, à midi pile, des Rédac’Blogueurs écrivent de concert sur le même sujet. Ce mois ci le thème est ”la couleur rouge». Les blogueurs Leviacarmina, Agnès et Denis ont planché sur le sujet. Allez également visiter leur blog et n’hésitez pas à laisser des commentaires.

Passionnée de linguistique que je suis, je choisis de traiter le sujet de ce mois de ce point de vue en vous proposant quelques expressions idiomatiques suédoises dans lesquelles le mot ”röd” [reude] (qui signifie rouge) intervient.

”Den röda tråden” [dène reuda traudène] = le fil rouge, fait référence au fil conducteur d’un récit par exemple. Une image aussi parlante que l’expression française.

”Att se rött” [ate sé reute] = voir rouge, c’est-à-dire devenir furieux (comme en français). Cela viendrait de la couleur de la muleta que le matador agite devant le taureau pour l’énerver lors de la corrida.

Dans le même ordre d’idée, il y a l’expression ”ett rött skynke” [ète reute chunké] = un morceau de tissu, d’étoffe rouge, qui fait allusion à quelque chose, un objet, ou un sujet de discussion, qui rend furieux.

”I rödaste rappet” [i reudasté rapète] = mot à mot, du coup le plus rouge, c’est-à-dire toute de suite, à l’instant, sans tarder.

En suédois, comme en français (et dans bien d’autres langues aussi j’imagine) le rouge indique le danger, la colère ou l’urgence. Ce qui, somme toute, semble normal puisque cette couleur est si facilement visible et donc pratique pour signaler quelque chose d’inhabituel.

La photo du mois : Le feu

Chaque mois, les blogueurs qui participent à la Photo du mois publient une photo en fonction d’un thème. Toutes les photos sont publiées sur les blogs respectifs des participants, le 15 de chaque mois, à midi, heure de Paris.

En ce 15 juin 2013, La Messine nous propose le thème suivant pour la photo du mois : Le feu.

À l’annonce du sujet, mon choix de photo s’est révélé évident. La photo en elle-même n’est peut-être pas très originale, mais elle illustre un des événements importants qui marquent le printemps suédois : les bûchers de la nuit de Walpurgis (Valborg en suédois) le 30 avril. Jusqu’à l’an dernier, j’avais l’habitude d’aller voir celui de Tyresö, dans la nature. Cette année, je me suis laissée tenter par une célébration citadine, avec une retraite aux flambeaux qui partait de Gamla Stan, la Vieille Ville de Stockholm, vers l’île de Riddarholmen, où le feu a été allumé sur la terrasse d’Evert Taube. J’ai été un peu déçue par l’aspect du bûcher avant qu’il prenne feu : il était fait de débris de planches en bois ; je suis habituée aux feux de branches. Mais il a pris très rapidement (car ça devait être bien plus sec que des branches provenant des sous-bois) et au final, il ressemblait aux autres feux que j’ai déjà vus. Par contre, les chants traditionnels m’ont manqué. (Après l’eau et le feu, j’espère que le prochain sujet ne sera pas l’air, car ça sera vraiment difficile à photographier … 😉 )

Feu de Valborg 2013

Allez voir comment mes co-blogueurs mettent le feu :

A bowl of oranges, Agrippine, A’icha, Akaieric, Akromax, Alban, Alexinparis, Alice Wonderland, Angélique, Anne, Anne Laure T, Arwen, Ava, Bestofava, BiGBuGS, Blogoth67, Calamonique, Cara, Carnet d’escapades, Carnets d’images, Caro from London , Caro JulesetMoa, Caterine, Cath la Cigale, Cathy, Cekoline, Céline in Paris, Champagne, Chat bleu, Cherrybee, Chloé, Christeav, Christelle, Christophe, Cindy Chou, Claire’s Blog, Coco, Cocosophie, Cricriyom from Paris, Dame Skarlette, DelphineF, Djoul, Dr. CaSo, E, El Padawan, Elodie, Eurydice, Fanfan Raccoon, Filamots, flechebleu, François le Niçois, Frédéric, Galinette, Gilsoub, Giselle 43, Gizeh, Guillaume, Happy Us, Hibiscus, Homeos-tasie, Hypeandcie, Isa ToutSimplement, Isaquarel, J’adore j’adhère, Josiane, Julie, Krn, La Fille de l’Air, La Messine, La Nantaise, La Papotte, La voyageuse comtoise, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Lavandine, L’Azimutée, Les bonheurs d’Anne & Alex, Les voyages de Lucy, Les voyages de Seth et Lise, Leviacarmina, LisaDeParis, Louisianne, Lucile et Rod, Lyonelk, M, M.C.O, magda627, Mamysoren, Marmotte, Mathilde, Meyilo, Mimireliton, MissCarole, Morgane Byloos Photography, N, Nicky, Nie, Ori, Photo Tuto, Pilisi, Renepaulhenry, scarolles-and-co , Sinuaisons, Solveig, Sophie Rififi, Stephane08, Tambour Major, Testinaute, Thalie, The Parisienne, Thib, Tuxana, Un jour, une vie, Une niçoise, Violette, Viviane, Wolverine, Xavier Mohr, Xoliv’, Zaza.

 

Thèmes précédents :

2011
1. Juin : Clé2. Juillet : Fenêtre3. Août: Soleil4. Septembre : Promenons-nous dans les bois5. Octobre : Surnaturel6. Novembre : Au bout bout du monde7. Décembre : Bancs publics

2012
8. Janvier : Bulles9. Février : Mon rêve …10. Mars : Glace11. Avril : En travaux11. Mai : L’escalier12. Juin : Transparence13. Juillet : La vie en vert14. Août : Oh, my god!15. Septembre : Jeux de mains16. Octobre : Bienvenue chez moi !17. Novembre : Mon blog en une photo18. Décembre : Détail

2013
19. Janvier : Degré20. Février : Bleu21. Mars : Savoir22. Avril : Noir et blanc23. Mai : L’eau

Veckans ord : ”bijou”

Varning för ”tjejigt” inlägg! Kom inte och klaga sedan. 🙂

 

Tack vare (eller på grund av? 😉 ) Le Chat qui har jag skaffat mig en ny hobby: DIY-smycken (DIY = do it yourself). Le Chat qui var nyligen på besök i Sverige och var bara tvungen att gå in i en Panduro-butik som just då hade rea på alla Elements-smyckesatser. Det fanns ingen möjlighet att stå emot frestelsen och jag köpte några satser och tänger för att forma metalltrådar. För utöver materialsatsen själv kräver den här typen av hobby en hel del verktyg och jag var snart tvungen att gå tillbaka till Panduro för att köpa klämmor … och jag kom ut därifrån med några smyckesatser till …

 

Smycken med band och pärlor eller medaljer är de enklaste att göra. Här är halsbanden Velvet Bow och Forgotten Dynasti.

Velvet Bow Forgotten Dynasti

Jag har dessa kvar att göra: tre armband och två ringar.

Elements-smyckesatser

Och snart kommer jag kanske att kunna tillverka smycken i min egen ”design” där jag kan välja pärlorna och underlagen som jag vill… En bottenlös avgrund… 😀 Jag kommer också att behöva en ny smyckeskrin… Som om jag inte redan hade tillräckligt mycket av det… 😛

Smyckeshängare Smyckeskrin

un/le bijou = ett smycke/smycket

des/les bijoux = smycken/a (obs! x:et är bara där för att signalera pluralis och uttalas inte)

 

Fransk version här

Le mot de la semaine : « smycke »

Attention : ”Poste de fille” ! Je vous aurais prévenus. 🙂

 

Grâce à (ou à cause de ? 😉 ) Le Chat qui, je me suis découvert un nouveau hobby : les bijoux-DIY (= do it yourself). Lors de sa visite récente en Suède, une visite à la boutique de loisirs manuels Panduro s’imposait, et il y avait alors des soldes sur tous les kits de bijoux Elements. Il n’y avait aucun moyen de résister à la tentation et j’ai acheté quelques kits et tenailles utiles pour le travail du métal. En plus du matériel en lui-même, ce genre de hobby demande en effet tout un attirail d’outils et j’ai rapidement été obligée d’y retourner pour me procurer des pinces … et j’en suis ressortie avec encore quelques kits …

 

Les bijoux les plus simples à faire sont ceux à base de rubans et de perles ou médailles. Voici les colliers Velvet Bow et Forgotten Dynasti :

Velvet Bow Forgotten Dynasti

Il me reste encore ceux-ci à faire : trois bracelets et deux bagues.

Bijoux Elements

Et bientôt, je pourrais peut-être en faire de mon propre ”design” en choisissant les perles et supports que je veux … Un gouffre sans fond … 😀 Il va falloir que je me procure une nouvelle boîte à bijoux … Comme si j’en avais pas déjà assez … 😛

Porte-bijouxBoîte à bijoux

ett smycke [ète smuké] = un bijou

smycket [smukète] = le bijou

smycken [smukène] = des bijoux

smyckena [smukéna] = les bijoux

 

Version en suédois ici