La rédac’ du mois : Une rencontre improbable

La plume d'hibiscus


Le 15 de chaque mois, à midi (heure de Paris), des Rédac’Blogueurs écrivent de concert sur le même sujet. Ce mois-ci le thème est : une rencontre improbable, et les participants sont : Leviacarmina, Agnès et Denis. Allez également visiter leur blog et n’hésitez pas à laisser des commentaires !

 

Il y a quelques années, j’ai fait la rencontre d’un homme à travers les archives personnelles qu’il avait légué au musée qu’il avait créer plusieurs décennies auparavant. J’avais été embauchée comme archiviste au Moderna Museet, le musée d’art moderne de Stockholm, sur la base de ma formation dans le domaine mais également de mes compétences linguistiques puisqu’une grosse partie de ces archives étaient en français.

L’homme à l’origine de ces archives était Pontus Hultén. Il débuta sa carrière au Nationalmuseum à Stockholm et fut à l’origine de la scission entre ce musée et son département d’art moderne qui devint le Moderna Museet, qui connut ensuite ses heures de gloire dans les années 60. Plus tard, il sera appelé à diriger de grands musées à l’étranger, tels le centre Pompidou/Beaubourg à Paris, le MoCA en Californie, le Palazzo Grassi à Venise et le Museum Jean Tinguely à Bâle, bien souvent dès leur genèse.

En 2005, il fit don de sa collection d’art, de ses archives et de sa bibliothèque de livres d’art au Moderna Museet. En novembre 2006, je m’attelais à la tâche de mettre de l’ordre dans les archives et surtout de les inventorier. (Sa secrétaire était très ordonnée !) Le 26 octobre 2006, c’est à dire une semaine environ avant que je commence mon nouveau travail, j’appris la nouvelle de son décès, âge de 82 ans. Un âge non négligeable, si l’on prend en plus en compte tout ce qu’il a eu le temps de réaliser au cours de sa vie. Sans l’avoir jamais rencontré, cette nouvelle m’attrista et plus j’allais apprendre à le connaître par l’intermédiaire de ses archives, plus j’allais regretter de ne jamais avoir au moins la possibilité un jour de lui serrer la main et de lui dire à quel point j’ai étais impressionnée par son œuvre…

Il était un homme cultivé, de formation classique, avec de solides bases de latin, de philosophie et d’histoire de l’art (il écrivit sa thèse sur Spinoza et Vermeer). Il avait un ”nez” infaillible pour les nouveaux talents artistiques. Grand ami de Niki de Saint-Phalle et de Tinguely, il fréquentait également les grands noms du monde de l’art : Marcel Duchamp, Robert Rauschenberg, Jasper Johns, Andy Warhol, Claes Oldenburg, On Kawara etc. Ce monde-là a beaucoup évolué depuis : les relations entre artistes et commissaires d’exposition/chefs de musées ne sont plus du tout les mêmes. La donne est complètement différente au niveau économique, même si l’on considère les jeunes artistes émergents contemporains. Pontus Hultén est pour moi le symbole d’une période résolue qui ne reviendra jamais et qu’on ne doit peut-être pas regretter, mais qu’on ne se doit pas d’oublier pour autant car elle est primordiale dans l’histoire de l’art occidentale.

C’était définitivement une époque différente, beaucoup moins numérique qu’aujourd’hui. Si parfois je pouvais jurer sur le nombre de variantes de textes de catalogue ou le nombre de fax envoyés par Niki de Saint-Phalle, je ne pouvais en même temps pas m’empêcher de penser au peu de choses qu’il en resterait si Pontus Hultén avait vécu à notre époque, avec les mails et les SMS pour moyens de communication principaux…

Ma rencontre avec Pontus Hultén est improbable car impossible, physiquement tout du moins, mais paradoxalement, elle a bien eu lieu et son souvenir en est tout à fait tangible, puisque j’étais plongée dans son univers pendant presque deux ans, au moins cinq jours sur sept. J’ai côtoyé ses pensées, ses textes, ses relations avec les artistes, galeristes, autres chefs de musées par l’intermédiaire des courriers qu’ils s’échangeaient de telle manière que j’ai parfois l’impression de l’avoir rencontré en vrai, finalement.

La photo du mois : Mon blog en une photo

Mon blog en une photo

Chaque mois, les blogueurs qui participent à la Photo du mois publient une photo en fonction d’un thème. Toutes les photos sont publiées sur les blogs respectifs des participants, le 15 de chaque mois, à midi, heure de Paris.

Partant du constat que ce rendez-vous mensuel est un bon moyen de faire découvrir nos blogs à de nouveaux lecteurs, mais qu’il est finalement difficile d’arriver à faire plus ample connaissance tant nous sommes nombreux, Clara nous a lancé le défi de poster une — et une seule !!! — photo qui résume chacun de nos blogs. Pour le sujet du mois de novembre, Clara propose donc : Mon blog en une photo.

 

J’ai tout de suite pensé à faire un photomontage, j’ai essayé, mais je n’étais pas satisfaite du résultat. J’ai donc composé ma photo à partir d’objets qui symbolisent mes centres d’intérêts qui sont la base de mon blog.

Mon blog en une photo

Une petite explication n’est pas forcément indispensable, mais peut être utile.

Le dictionnaire franco-suédois symbolise mon bilinguisme et le fait que je vive en Suède, et par extension mon intérêt pour les langues étrangères. Depuis 2012, j’écris la plupart de mes articles dans les deux langues : hibiscus en français et hibiscus på svenska, sauf la Photo du mois, la Rédac’ du mois et Månadens matbild (la photo gastronomique du mois) puisqu’ils ont un rapport à des groupes de blogueurs particuliers.

Les livres de cuisine, plus précisément de pâtisserie, symbolisent bien sûr, ma passion pour la cuisine en général et renvoie à la rubrique des délices d’hibiscus.

L’appareil-photo faisant pendant à une pelote de fil de coton, accompagnée d’un ouvrage encours de réalisation, font référence à mes deux hobbies : la photographie et le tricot et le crochet.

L’éventail dans son fourreau — souvenir de Taïwan — et le moulin à épices (autre référence à la cuisine) — souvenir de Turquie — renvoient à mes voyages. J’ai presque fini de relater mon séjour à Taipei et je compte un de ces jours mettre en ligne le récit de mes vacances en Turquie en 2009.

La plume et le flacon d’encre représentent bien sûr pour l’écriture, dans les deux sens du terme : j’aime en effet écrire mais j’ai aussi pratiqué un peu la calligraphie.

Enfin, le bouton d’hibiscus qui repose sur le flacon d’encre évoque bien sûr le nom du blog. Si vous voulez connaître la raison de ce choix, je vous encourage à lire ce petit article.

 

Cette image fait un peu écho à celle du mois dernier, car elle veut en quelque sorte dire ”Bienvenue chez moi, sur mon blog !” N’hésitez pas à cliquer sur les liens de ce billet qui vous mèneront aux différentes rubriques du blog et faites le tour du propriétaire. Les commentaires sont toujours appréciés 😉 et j’y réponds toujours, quand bien même avec un peu de retard.

Je vous invite également à découvrir les photos — et par extension — les blogs des participants à la photo du mois de novembre :

100driiine, A&G, Agrippine, Akaieric, Alban, Alexanne, Alexinparis, Alice, Alice Wonderland, Angélique, Anne, Anne Laure T, Annick, Arwen, Ava, Batilou, Bestofava, Blogoth67, Caprices de filles, Cara, Carnets d’images, Caro, Carole In Australia, Caterine, Cathy, Cekoline, Céliano, Céline in Paris, Cessna, oui !, Champagne, Cherrybee, Chris et Nanou, Christeav, Cindy Chou, Clara, Coco, Cocosophie, Cricriyom from Paris, Cynthia, Dame Skarlette, David et Mélanie, DelphineF, Djoul, Dorydee, Dr CaSo, Dreamteam, E, El Padawan, Eloclemence, Emma, Escapade en Tunisie, Fanfan Raccoon, Filamots, Flo, François le Niçois, Frédéric, Galinette, Gilsoub, Gizeh, Guillaume, Happy Us, Hibiscus, Isabelle et Gilles, Isaquarel, J’adore j’adhère, Jean Wilmotte, Josiane, Juriste-in-the-city , Justine, Karrijini, Kob, Krn, Kyoko, La Fille de l’Air, La Flaneuse, La Messine, La Nantaise, La Papote, La Parigina, LaFamilleD , LaGodiche, Laure, Laurent Nicolas, Lauriane, Lavandine, Le Mag à lire, Les petits supplices !, Les voyages de Lucy, Les voyages de Seth et Lise, Les zinzins, Leviacarmina, Lhise, Lo, Louiki, Louisianne, Lucile et Rod, Lyonelk, M, M.C.O, magda627, Maïder, Mamysoren, Manola, Marion, Marmotte, Melting Pot, Mgie les bons tuyaux, Mistinguett, N, Narayan, Nataru, Natderueil, Nathalie, Nicky, Nora, Olivier, Ori, Pat Québec, Petite Marie, Pilisi, Renepaulhenry, Sébastien, Sephiraph, Shandara, Sinuaisons, Skipi, Solveig, Sophie Rififi, Stephane08, Tambour Major, Thalie, The Mouse, Thilily, Un jour une rencontre, Une niçoise, Valentine, Vanilla, Violette, Virginie, Viviane, Xavier Mohr, Xoliv’, Zaza.

 

Thèmes précédents :

2011
1. Juin : Clé
2. Juillet : Fenêtre
3. Août: Soleil
4. Septembre : Promenons-nous dans les bois
5. Octobre : Surnaturel
6. Novembre : Au bout bout du monde
7. Décembre : Bancs publics

2012
8. Janvier : Bulles
9. Février : Mon rêve …
10. Mars : Glace
11. Avril : En travaux
11. Mai : L’escalier
12. Juin : Transparence
13. Juillet : La vie en vert
14. Août : Oh, my god!
15. Septembre : Jeux de mains
16. Octobre : Bienvenue chez moi !